Sablière de Corswarem : ce qui devait arriver...

Ecolo Berloz demande que le Collège communal de Berloz fasse respecter les conditions du permis.

Publié le samedi 19 novembre 2016

Le 25.09.2014, lors de la réunion d’information, Ecolo Berloz avait fait part de ses craintes face au projet de remblai de la sablière :

- nuisances liée au trafic des camions : boue, dégradation de la voirie et des habitations, bruit

- qualité de terres apportées non vérifiée

- perte de la biodiversité

Dans beaucoup d’autres remblais de ce genre, les entrepreneurs n’ont pas respecté les conditions fixées et il n’y a pas assez de contrôle.

Ecolo Berloz avait demandé le rachat du site par la commune afin d’y aménager un espace public et maintenir la zone naturelle.

Suite aux 79 réponses à l’enquête publique, les autorités communales ont délivré le 5.11.2014 un permis à condition de respecter certaines règles :

  • 1. seule l’entreprise Eloy est autorisée à apporter des terres
  • 2. la terre doit être bonne pour l’agriculture
  • 3. deux procédures de contrôle des terres : sur le chantier où elle est enlevée du sol et à son arrivée à Corswarem par un bon d’identification et l’enregistrement
  • 4. accès à la sablière par un itinéraire imposé dessiné sur un plan (de la E40 uniquement par les rues de Hollogne-sur-Geer jusqu’au rond-point, rue J. Beauduin, rue J. Wauters, E. Beauduinstraat, Kasteelstraat (Gingelom), chemin de remembrement à droite avant la rue de Hasselbrouck, chemin de Nivelles)
  • 5. retour vers la E40 par un itinéraire imposé dessiné sur un plan (chemin de Nivelles jusqu’à la rue J. Wauters)
  • 6. aménagement de zones de croisement sur l’itinéraire (à déterminer par le Collège communal et aux frais d’Eloy)
  • 7. signalisation et entretien du parcours 1x par semaine au frais d’Eloy
  • 8. sécurisation du site par une clôture, une barrière, des badges d’accès et des caméras
  • 9. mise en place d’une station de nettoyage des engins
  • 10. mise en place d’un pont à peser
  • 11. mise en place d’un bureau avec ordinateur et alimentation électrique pour l’encodage des données
  • 12. constitution d’une garantie bancaire avant le début des travaux
  • 13. état des lieux complet des voiries et des immeubles repris sur le parcours
  • 14. toute-boîtes distribué aux riverains sur l’ensemble du parcours

Ecolo-Berloz a visité le site de la sablière ce vendredi 18 novembre 2016.

JPEG - 795.7 ko
JPEG - 973.1 ko

Manifestement, les travaux ont débuté. Des remblais ont été déposés, la rampe d’accès a été construite, un bulldozer se trouve sur le site.

JPEG - 908.4 ko
JPEG - 818.3 ko

La boue sur le chemin qui longe la sablière montre que l’entretien 1x semaine comme prévu au permis n’est pas fait.

En plus, on ne voit pas de pont à peser, pas de caméra de surveillance, pas de station de nettoyage, pas de conteneur pour l’encodage des données. Pas de nouvelle zone de croisement dans l’itinéraire imposé non plus.

Nous ne savons pas si la garantie bancaire a été constituée, ni si l’état des lieux des voiries et des habitations ou la distribution d’un toutes-boîtes a été fait.

Ecolo Berloz demande que le Collège communal de Berloz faisse respecter les conditions qu’il a lui-même fixé dans le permis.

Forum