Sablière de Corswarem : de qui se moque l’entrepreneur ?

Sablière de Corswarem le 22 avril 2017

Publié le samedi 22 avril 2017

Le remblai est toujours en cours. Outre la rampe d’accès, les remblais tapissent désormais tout le fond de la sablière.

Mais les conditions du permis du 05.11.2014 ne sont toujours pas respectées :

- pas de pont à peser
- pas de bureau
- pas de station de nettoyage des engins
- pas de zone de croisement sur l’itinéraire
- pas de nettoyage et d’entretien du parcours
- pas de sécurisation du site (badge d’accès et caméras)

Plus grave encore : les remblais ne sont manifestement pas tous des terres de bonne qualité pour l’agriculture. Lors de notre visite sur le site, nous avons vu des briquaillons. Ceci ne nous rassure pas sur la qualité des terres apportées.

Que pourrait-il y avoir d’autre dans ces débris ? Produits toxiques, mazout, polluants ?

Aucun contrôle n’est effectué vu l’absence des équipements nécessaires pour examiner les remblais qui sont apportés depuis plus de deux ans.

Lors de notre interpellation au conseil communal de novembre 2016, M. le Bourgmestre nous avait lu une lettre de l’entreprise qui exploite le site qui signalait que les travaux seraient réalisés après l’hiver. M. le Bourgmestre nous avait également précisé que si ce n’était pas fait, il ferait fermer le site.

Pour mémoire, le permis a été délivré en novembre 2014. L’entrepreneur a donc eu toute l’année 2015 et toute l’année 2016 pour faire les travaux. En outre, l’hiver 2016-2017 est derrière nous. Mais rien ne bouge.

Ecolo Berloz constate que l’entrepreneur ignore les conditions du permis et, par ce fait, se moque des autorités et de la population de Berloz.

Ecolo Berloz demande que M. le Bourgmestre et ses échevins prennent leurs responsabilités afin de mettre fin à cette situation. Une lettre en ce sens sera envoyée aux autorités communales dans les prochains jours.

Portfolio

Forum