Grâce à la ténacité des deux élus ECOLO, Isabelle Samedi et Roland Vanseveren, et à notre parfaite collaboration avec l’ensemble des autres élus de la minorité (PS-# et Indépendant ex-IC), le collège communal (IC) devrait (*) commencer à mettre en œuvre en 2021 des mesures préconisées dans un rapport de 2014 :

2014 – Rapport GISER

– le collège communal devrait installer des talus, des fascines et des bandes enherbées dans et autour des champs en surplomb de la rue de Waremme (versant est) (*)

2021-02- – Plans du GAL

– le collège communal devrait faire curer les fossés, les avaloirs et les rigoles en 2021 (*).

(*) Le conditionnel reste de mise.

ECOLO poussera le collège communal pour qu’il respecte ses engagements de 2021 et qu’il prenne au plus vite des mesures partout où c’est nécessaire. Parce que le rapport de 2014 avait identifié cinq zones ‘à risques’ sur la commune. Un rapport de 2019 en a encore repéré une sixième.

2019-08-12 – Rapport de réunion

 

Vous voulez tout comprendre ? Savoir comment nous avons fait pour faire avancer le dossier ? Savoir aussi si vous êtes concernés par une zone ‘à risques’ ? Voir toutes les autres pièces que nous avons trouvées ? Savoir aussi tout ce que nous avons dû faire pour les obtenir et pouvoir vous informer ?

Allez, on vous dit tout ce que l’on sait ! Et on vous communique tous les documents qu’on a trouvés dans le dossier.

Vous pourrez aussi revoir les enregistrements du conseil communal, avec les déclarations des uns et des autres. Vous comprendrez ainsi le déroulé de cette saga et les embûches auxquelles nous avons dû faire face, et faire la part des choses entre les faits et les « carabistouilles »…

Vous mesurerez aussi toute l’importance du contrôle démocratique. Parce qu’il se murmure que nous, les ECOLO, on serait des emm… On nous accuse de vouloir ‘déstabiliser’ la majorité en demandant des documents, des dossiers, les courriers et les délibérations du collège communal…

Vous allez comprendre concrètement quels sont les bénéfices pour vous, les citoyens de Berloz.

On y va ? Alors, accrochez-vous, ça décoiffe !

Bonne lecture, bonne écoute.

 

 

Un rapport de… 2014 !

La cellule GISER (Gestion Intégrée Sol – Érosion – Ruissellement) de la région wallonne est spécialisée dans la lutte contre les inondations par ruissellement et coulées de boues.

A force de secouer le cocotier, on a découvert le 23 avril 2021 qu’elle a rédigé un rapport avec un plan d’action qui a été transmis en 2014 au collège communal (Bourgmestre et Échevins – tous IC). Il concerne la rue de Waremme (versant est), la rue Orban et la rue des Champs à Berloz, la rue A. Thomas, la rue des Doules et la rue de Hasselbrouck (versant sud) à Corswarem et les Jardins de Berloz. Excusez du peu ! 2014 – Rapport GISER

Entre 2014 et juin 2019 le collège communal n’a rien fait de ce rapport !

Arrive le 10 juin 2019. L’orage provoque de nouveau gros dégâts. La Wallonie a d’ailleurs versé près de € 490.000 d’indemnités aux sinistrés. Parmi les zones sinistrées en 2019, deux identifiées en 2014 : la rue de Waremme et les Jardins de Berloz !

 

Des nouveaux rapports en 2019

Suite aux inondations de 2019, le GAL (Groupe d’Action Local Jesuishesbigon.be) fait une mise à jour en juillet et en août 2019. Elle concerne les Jardins de Berloz 2019-07-25 – Parcelle G anonymisée 2019-07-25 – Parcelle V anonymisée 2019-08-12 – Propositions

Le GAL identifie aussi une sixième zone ‘à risques’ : la rue de Hollogne-sur-Geer à Rosoux.2019-08-12 – Rapport de réunion

Et le collège communal organise une réunion pour les Jardins de Berloz le 25 juillet 2019. 2019-07-25 – PV réunion anonymisé

 

On apprend qu’il existe un dossier en septembre 2019

Jusque-là, à part les dégâts de l’orage de juin 2019, nous on est au courant de rien.

Et puis arrive le 24 septembre 2019 et un point au conseil communal. On vous l’avoue, heureusement qu’il y a eu ce point. C’est grâce à lui qu’on a appris qu’il existait des rapports et des plans, qui ne se trouvaient d’ailleurs pas dans le dossier du conseil. La Bourgmestre nous a même expliqué en séance qui les avait établis. Merci Madame la Bourgmestre de nous avoir mis sur la piste !

Parce que sinon, tout comme vous, nous serions encore restés dans l’ignorance.

Alors on a demandé à voir le dossier. Et c’est à partir de ce moment-là que c’est devenu beaucoup plus ‘compliqué’, qu’il a fallu batailler. On vous raconte tout !

Un dossier avec aucune pièce ?

En 2019 et 2020, malgré plusieurs rappels, aucune réponse du collège communal ! * 2019-09-25 – Plan GISER 2014 et courriers avec le GAL – lutte contre le ruissellement érosif surligné1

Le 1er février 2021, on redemande le dossier. Cette fois-ci, miracle, le collège répond. Il fait écrire le 02 mars 2021 que : « le dossier est actuellement géré en partenariat avec la Ville de Waremme, et ne comporte aucune pièce » 2021-03-02 – Mail DG surligné1

Dites, entre nous, écrire début mars 2021 qu’un rapport de 30 pages qui date de 2014, des plans et des PV de réunion de 2019 et un PV dont il a pris connaissance fin janvier = « AUCUNE PIÈCE », c’est un peu se moquer du monde, vous ne trouvez pas ? 2021-01-27 – Délibération du collège

(* voir aussi l’explication de l’Union des Villes et Communes de Wallonie ci-dessous).

Une parfaite collaboration de tous les élus de la minorité

A ce stade, nous on se doute bien qu’il existe un dossier. Mme la Bourgmestre en a parlé au conseil communal en septembre 2019 et le collège en reparle encore le 12 novembre 2020 (les PV sont en ligne sur le site de la commune). Mais visiblement le collège ne veut pas nous le montrer. Pourquoi ? Mystère ! Alors on se dit que ce dossier ‘sent la poudre’… On décide d’informer les élus des autres groupes de la minorité du conseil communal (PS-# et indépendant ex-IC).

Ensemble avec le PS-# et l’Indépendant ex-IC, on se met d’accord. On convoque le conseil communal (on peut vous montrer la lettre si vous voulez). Puisque le collège dit qu’il n’y a « aucune pièce » dans le dossier, et bien on va lui demander d’en faire. On vous communique nos deux propositions : 2021-04-12 – Lutte contre le ruissellement érosif 2021-04-12 – Curage des avaloirs et des rigoles

Conseil communal du 12 avril 2021 : on ne peut pas (plus?) voir le dossier !

Comme souvent, nos propositions sont rejetées. Le collège communal et les deux conseillers IC votent contre. Les IC sont 7 élus. Nous, avec le PS-# et l’élu indépendant ex-IC, on n’est que 6. La minorité propose, la majorité décide. C’est la démocratie.

Cependant, durant les débats (et dans la presse quelques jours avant), le collège reconnaît qu’il existe bien un dossier et qu’il y travaille.

Le collège nous dit aussi qu’il refuse de nous communiquer le dossier parce qu’il n’est « pas abouti ». Autrement dit, on ne peut pas le voir maintenant parce qu’il n’est pas fini. On ne pourra le voir que quand il sera entièrement terminé. Le collège nous dit encore qu’on a déjà vu le dossier qui, s’il faut en croire sa réponse un mois avant, « ne comportait aucune pièce » !?!

Donc, si on comprend bien les explications du collège, avant on aurait déjà vu le dossier puisqu’il était fini malgré qu’il « ne comportait aucune pièce ». Mais maintenant on ne peut plus le voir parce qu’il n’est plus fini.

Vous avez compris ? Expliquez-nous, parce que nous, on a du mal ! (revoir les débats – les extrais citées ci-dessus se trouvent à partir de la minute 00:15:27, puis 00:20:40) https://www.youtube.com/watch?v=0z74rETiXSE&t=2074s

Recours au Ministre

Quoi qu’il en soit, nous interdire la consultation du dossier, fini ou pas fini, c’est illégal ! L’Union des Villes et Communes de Wallonie vous explique pourquoi Droits et devoirs des conseillers communaux – droit de regard

Puisque le collège ne veut pas nous montrer le dossier, tous ensemble avec le PS-# et l’élu indépendant ex-IC, on écrit au Ministre deux jours plus tard (on peut vous communiquer la lettre si vous voulez).

Pourquoi au Ministre ? Parce qu’il veille à ce que la loi soit bien appliquée dans les communes. Et il peut infliger des sanctions si ce n’est pas le cas. En fait, il est la seule planche de salut des conseillers communaux en cas d’abus du collège communal, comme celui d’empêcher de voir des documents. Et comme ce n’est malheureusement pas la première fois que ça se produit à Berloz, on connaît l’adresse du Ministre !

 

La minorité prend connaissance des rapports de 2014 et 2019

Le collège est informé de notre plainte au Ministre. Sous la contrainte, il nous transmet enfin les rapports. On est le 23 avril 2021, presque deux ans après notre première demande. On découvre alors avec stupéfaction qu’il existe bien un plan de lutte contre les inondations qui date de… 2014 !!!!

Et que depuis 2014, les deux collèges IC qui se sont succédés n’ont RIEN mis en place sur le terrain !

 

Nouvelle proposition de la minorité au conseil communal

Alors, avec le PS-# et l’indépendant ex-IC, on dépose un nouveau point à l’ordre du jour du conseil du 03 juin 2021 pour pousser le collège à mettre en œuvre toutes les mesures préconisées dans les différents rapports établis depuis 2014, et ce au plus tard fin décembre 2021. On vous communique notre proposition : 2021-06-03 – Délibération inondations

Conseil communal du 03 juin 2021 : le collège ne veut pas mettre en œuvre toutes les mesures en 2021 !

Le collège communal et les deux conseillers IC votent à nouveau contre notre proposition. Ce qui signifie que la majorité IC refuse de mettre en œuvre en 2021 toutes les mesures préconisées dans les rapports de 2014 et de 2019. La Bourgmestre déclare : « On ne sait pas agir sur les cinq zones en même temps… » (il y en a six !) Le collège communal nous dit qu’il ne s’occupera que de la rue de Waremme.

Le collège a d’ailleurs signé début juin une convention avec les exploitants des parcelles en surplomb de la rue de Waremme. On attend de voir la concrétisation des mesures préconisées : bandes enherbées, fascines, haies, talus. Le détail des mesures via ce lien 2021-02- – Plans du GAL

Donc, toutes les autres zones ‘à risques’ attendront au moins jusqu’en 2022 !

Comme on l’a déjà dit, c’est la majorité qui décide. Nous on ne peut que proposer (revoir le débat via le lien ci-dessous – enregistrement à partir de la minute 01:44:03). https://www.youtube.com/watch?v=EJicXHdhafM&t=8259s

 

Les dernières nouvelles (27 août 2021)

Finalement, à force de ténacité, on a pu consulter le dossier complet (?) le 27 août 2021. Le collège agirait (conditionnel) peut-être aussi à partir de janvier 2022 (?) pour la rue Orban et la rue des Champs. 2021-05-04 – Rapport réunion anonymisé

Et on sait que le collège a à nouveau écrit aux exploitants près des Jardins de Berloz. Mais il n’y avait aucune réponse dans le dossier et aucune trace de la moindre avancée.

En résumé, le collège envisage des mesures rue de Waremme en 2021, peut-être rue Orban et rue des Champs à partir de janvier 2022 et il a réécrit aux agriculteurs près des Jardins de Berloz.

Par contre, nous n’avons rien trouvé pour les rues de Rosoux et de Corswarem identifiées comme zones ‘à risques’ dans le rapport GISER de 2014 ou du GAL de 2019.

On vous promet de rester vigilants et de vérifier que le collège avance comme il l’a promis. On reviendra vers vous pour vous informer.

 

Les bénéfices du contrôle démocratique pour les citoyens

Comme vous l’aurez compris, c’est grâce à la ténacité et à l’action opiniâtre de nos deux élus ECOLO, Isabelle Samedi et Roland Vanseveren, et à notre parfaite collaboration avec les quatre autres élus de la minorité du conseil communal, Sonia Roppe, Christophe ben Moussa, Pierre Devlaeminck (PS-#) et Paul Jeanne (indépendant ex-IC), que le collège communal a finalement été forcé de nous communiquer les rapports. Presque deux ans après notre première demande !

Sans cette ‘bataille’, il y a fort à parier que les mesures préconisées dans les rapports seraient encore restées lettre morte comme elles l’ont été entre 2014 et 2021. Ce dossier est un exemple concret des effets du contrôle démocratique.

Vous saisissez l’importance de ce contrôle démocratique ? Il est exercé dans votre intérêt, à votre bénéfice ! C’est un des piliers de la démocratie.

 

La publicité, pilier de la démocratie

La publicité est un autre pilier de la démocratie. Car c’est également grâce à la publicité qu’on a faite dans la presse, que tous ensemble, ECOLO, PS-# et Indépendant ex-IC, nous avons poussé le collège communal dans le dos pour qu’il bouge enfin. On espère qu’il commencera à mettre en œuvre cette année 2021 rue de Waremme une petite partie des mesures. 7 ans après avoir reçu le rapport GISER. Il est plus que temps vous ne trouvez pas ?

« Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés, ils deviennent des sujets » (Alfred Sauvy).

 

Maintenant, c’est à vous d’agir !

Vous avez aussi votre rôle à jouer. Parce qu’avec la publicité qu’on a faite dans la presse, dans notre toutes-boîtes distribué dans les zones ‘à risques’ et sur ce site, on espère qu’un maximum de personnes sera informé. C’est pourquoi on espère aussi que vous allez en parler autour de vous. Parce que si personne ou presque n’est au courant, il y peu de chances que le dossier avance vraiment.

 

Comme promis on vous a tout dit de ce que l’on sait.

Pour être complets, on vous communique encore les autres rapports de réunions de la rue de Waremme qu’on a trouvés dans le dossier. 2021-01-25 – Rapport de réunion anonymisé et plans GISER 2021-04-12 – Rapport de réunion anonymisé

Comme ça, vous savez tout autant que nous.

Une dernière chose avant de vous laisser : on a déjà eu des surprises. Des pièces qui apparaissent comme par enchantement, alors que jusque-là elles n’avaient jamais été évoquées. On s’est déjà fort disputé à cause de ça avec la majorité IC et, par deux fois, le Ministre a déjà grondé et montré le gros doigt au collège IC (on peut vous montrer les lettres si vous voulez).

Donc il est possible que le collège sorte peut-être cette fois-ci encore un lapin de son chapeau qu’il nous aura caché pour vous expliquer qu’il s’occupe aussi des zones de Rosoux et de Corswarem, et qu’il s’est occupé sans relâche des autres zones depuis 2014. Il vous racontera peut-être une fois de plus aussi que ce n’est pas facile, que ça prend au moins 7 ans, le COVID, l’absence de DG, la ville de Waremme qui traine, ECOLO qui harcèle, l’alignement de Mars et de Jupiter, les phases de la Lune tout ça tout ça…

Nous, on vous l’assure, le 27 août 2021, on n’a pas vu d’autre pièce dans le dossier qui ne vous a pas été communiquée ici.

Sinon, on vous l’aurait dit !

 

Le mot de la fin

Ah oui, avant d’oublier, on vous glisse un extrait du chapitre 3 de la déclaration de politique générale du collège IC 2019-2024 : « Limiter les inondations et les coulées de boue par des aménagements ou des fossés à redents, des fascines. La vigilance est de mise lors de l’attribution des permis d’urbanisme ».

On ne fera aucun commentaire.

En savoir plus sur les moyens de lutte contre les inondations par ruissellement érosif et coulées de boue (photos et explications détaillées) :

http://jesuishesbignon.be/catalogue-des-amenagements-dhydraulique-douce-par-la-cellule-giser-spw/

https://www.giser.be/

Share This